Chasse à courre de Louis XV enfant, Pierre Denis Martin époque Régence.

Chasse à courre de Louis XV enfant, Pierre Denis Martin époque Régence.

Tableaux

Epoque : XVIIIe siècle

Style : Régence

Dimensions :
Largeur : 100 cm
Hauteur : 90 cm

Etat : Bon état


Description :

Chasse à courre de Louis XV enfant, Pierre Denis Martin époque Régence.

Importante huile sur toile représentant le jeune roi Louis XV lancé à la poursuite d’un cerf lors d’une chasse à courre.
Il est accompagné de son coussin Louis d’Orleans alors Duc de Chartes (1703-1752) fils du Régent, passionnée de chasse il est reconnaissable par la livrée rouge des Orléans.
En arrière plan on peut apercevoir le marquis Marc Antoine de Dampierre commandant des équipages du Roi Louis XV , surnommé « le père des fanfares de chasse » il est occupé à sonner la trompe.
Le dernier personnage vêtu de vert n’est pas encore identifié.

Toile d’origine, petites restaurations .

Cadre en bois de chêne doré a la feuille d’époque Régence.

Attribuable à Pierre Denis Martin dit Martin le Jeune , Paris vers 1722-1723.


Cadre : Largeur : 100 cm , Hauteur: 90 cm
Toile: Largeur: 84 cm, Hauteur : 64 cm

 

Notre tableau date probablement de l’année 1722 ,ou du début 1723, en effet Louis XV a participé à sa première chasse à Courre dans le parc de Vanves en Septembre 1721 avec le Mr le Duc de Bourbon-Condé.
La grande trompe de chasse à la Dampierre qui se porte autour du cou a été présenté et adopté par la cour en Aout 1723 .
Le modèle présent sur notre scène est encore une petite trompe en usage sous Louis XIV, ce qui permet de dater notre tableau des années 1722-1723.

L’année 1722 est celle du retour du jeune roi alors âgé de 12 ans au Château de Versailles.
Pierre Denis Martin , frère de Jean Baptiste Martin dit « Martin des Batailles » à livré une vingtaine de toiles au jeune roi en 1722-1723 pour la décoration des résidences de Versailles, Fontainebleau, Meudon …
Les inventaires nous montrent qu’il s’agit essentiellement de vues de châteaux et de scènes de chasse dont certaines sont conservées au Domaine de Versailles.
Il n’est pas improbable que notre oeuvre provienne à l’origine d’un important château pillé ou détruit à la révolution.

Nous contacter

Téléphone :

Nom* :

E-mail* :

Message* :

(* champs obligatoires)

Produits similaires