Paire de larges fauteuils à châssis, Paris époque Louis XVI

Paire de larges fauteuils à châssis, Paris époque Louis XVI

Sièges

Epoque : XVIIIe siècle

Style : Louis XVI

Dimensions :
Largeur : 78 cm
Hauteur : 98 cm
Profondeur : 58 cm

Etat : Superbe état


Description :

Paire de larges fauteuils à châssis, Paris époque Louis XVI

Rare paire de très larges fauteuils en bois de noyer laqué gris.
Dossiers de forme rectangulaire, ceintures à ressaut raccordées aux accoudoirs par des dés à fleurs, pieds fuselés cannelés.
Modèle finement sculpté de frises d’entrelacs.
Garnitures à châssis. *
Parfait état de conservation, dans sa laque « Gris Trianon » d’époque.

Travail Parisien d’époque Louis XVI vers 1780.

Dimensions:
Hauteur : 98 cm ; Largeur : 78 cm ; Profondeur : 58 cm

Cette paire de trés larges fauteuils est l’oeuvre d’un grand menuisier parisien du règne de Louis XVI.
La frise d’entrelacs, les formes opulentes de nos sièges et leurs garnitures à châssis nous renvoient plus précisément vers trois maitres Georges Jacob,
Jean Baptiste Claude Sené, et Jean Baptiste Boulard, les trois ayant signé des sièges en tout point similaires.

* La garniture à châssis est trés rare et réservée aux plus beaux sièges.
Contrairement aux autres sièges ou les sangles sont cloués directement sur les traverses, les modèles à châssis présentent des cadres amovibles qui reçoivent les sangles, le rembourrage et l’étoffe qui est clouée dessus.
Ces cadres interchangeables peuvent être noué par des lacés (région Lyonnaise), maintenu par des pâtes de fixation en fer ou comme sur notre modèle chevillés.
Cette pratique réservée aux plus grosses commandes de la noblesse avait deux buts :

La préservation des fûts:
Cela permettait de ne pas clouer la garniture directement sur le fauteuil, ce qui évitait de l’endommager.
Rappelons qu’au 18 ème siècle ce type de fauteuil s’accordait aux boiseries et n’était pas simplement vu comme une pièce utilitaire mais comme une partie trés onéreuse du décor.

Enfin ce type de garniture permettait aux châtelains de changer facilement de tissu en fonction des saisons, les tapisseries aux points ou les velours pour l’hiver et l’automne et les soieries ou des cotonnades plus légères pour l’été.
Les châssis déposés étaient alors conservés bien emballés dans des toiles de jutes dans les greniers jusqu’a la saison suivante.
De tels colis se retrouvent encore de nos jours dans les greniers de châteaux.

Nous contacter

Téléphone :

Nom* :

E-mail* :

Message* :

(* champs obligatoires)

Produits similaires